Collection de Melaleuca

pdf

Collection de Melaleuca


Melaleuca est un membre de la très grande famille des Myrtaceae. C’est un genre très important comprenant environ 363 espèces, dont 358 sont endémiques en Australie.

Implantation et habitats
Il s’étend du nord tropical des zones marécageuses en passant par des terres sablonneuses ou graveleuses à l’intérieur des terres arides, jusqu’aux régions côtières humides et froides de la Tasmanie occidentale. Alors que l’Australie abrite la plupart des espèces de Melaleuca, quelques espèces tropicales se trouvent en dehors, notamment en Nouvelle-Guinée et Nouvelle-Calédonie. C’est en fait d’une de ces espèces hors d’ Australie que le nom du genre est dérivé. Le genre a été créé au 18ème siècle par Carolus Linnaeus et tire son nom du grec « melas » signifiant noir, et « leucos », blanc, apparemment à cause du tronc noir de l'arbre (probablement carbonisé par le feu) et des branches supérieures à écorce blanche.

Habitudes de croissance et caractéristiques
Beaucoup de Melaleuca poussent près de l'eau, souvent dans les marécages et les estuaires. À l'intérieur des terres arides, ils poussent souvent dans des cours d'eau secs; d'autres encore poussent joyeusement dans des sols sableux à précipitations faibles à modérées, en particulier dans les landes de sable de l'Australie occidentale. De nombreuses espèces de Melaleuca préfèrent les sols acides et humides où les inondations ne se produisent que pendant une période limitée. Les habitats du Melaleuca sont nombreux et peuvent aussi bien être des affleurements granitiques, des cols montagneux ou au fond des vallées où l’humidité est abondante. On le retrouve également dans les dunes de sable, qu’elles soient côtières ou intérieures, dans les escarpements de grès, dans les forêts sclérophylles humides ou sèches et aussi sous forme d’arbuste forestier ou dans des marécages.

Le feuillage du Melaleuca prend de nombreuses formes, allant des minuscules feuilles ressemblant à des écailles du M.micromera aux grandes feuilles du M.veridiflora qui ressemble à de l’Eucalyptus. Le feuillage est généralement une nuance de vert mais certaines espèces telles que le M.argenta ont des feuilles argentées en raison de la densité du duvet présent sur les feuilles.

Comme beaucoup des membres de la famille des Myrtes, les Melaleucas ont un feuillage plus ou moins chargé en huile comme le M.alternifolia dont le feuillage est utilisé pour la distillation commerciale. Les fleurs des Melaleucas sont souvent très prolifiques en nectar ce qui fournit une nourriture abondante aux insectes tels que les papillons, les oiseaux et des nombreux petits animaux.

Les Melaleucas possèdent une grande capacité d'adaptation à leur environnement ce qui les a permis de résister à des conditions extrêmes. La plupart des espèces sont capables de se régénérer après un feu de forêt comme les Eucalyptus le font.

Utilisation des Melaleuca
Aucun programme de sélection spécifique n'a été mis en place pour les Melaleucas, mais des hybrides spontanés ont eu lieu en culture. Il est largement utilisé en horticulture et dans une moindre mesure en floriculture. Il est couramment employé pour la plantation d'agrément et environnementale mais rarement pour maitriser le vent ou l'érosion des sols. L'utilisation d'une gamme limitée d'espèces dans les parcs et les jardins (M.armillaris, M.hyperricifolia ..) est courante. Au cours des dernières années, différentes variétés de melaleuca ont été cultivées par des passionnés qui expérimentent des espèces non disponibles dans les pépinières générales.

Source principale : Encyclopaedia of Australian Plants – Rodger Elliot & David L.Jones

Niveau de la collection dans la classification scientifique des espèces : nous avons placé notre collection d'Eucalyptus au niveau du genre Melaleuca.
(Famille Myrtaceae, sous-famille Myrtoideae, tribu Melaleuceae, genre Melaleuca)

État de la collection : Nous avons actuellement sur le site 52 taxons du genre Melaleuca sur 304 que nous pensons pouvoir cultiver d'un total de 363.