Les jardins d'expérimentation

pdfgallery

Les jardins d'expérimentation


L'acclimatation des végétaux

Contexte

Les végétaux qui seront plantés dans le jardin botanique sont tous issus de zones ayant un climat méditerranéen (principalement caractérisé par un été chaud et sec et un hiver doux et humide). Cependant, de nombreux microclimats existent au sein de ces zones et les plantes y sont très sensibles. Par exemple, certaines espèces ne poussent que sur des pentes ayant une orientation donnée, certaines autres ne poussent qu'à l’abri de gorges ou encore en situation ouverte très exposée au vent et au soleil. Afin de garantir le succès de l'implantation de ces plantes, il convient donc d'étudier puis de recréer les microclimats qui leurs sont propres.

Moyens d'actions

Pour ce faire, divers axes d'action sont possibles. Tout d'abord il convient de créer un paysage adapté, via l'utilisation d'enrochements, la formation de relief ou la création de rivières artificielles par exemple. Ensuite, il faut faire des associations végétales compatibles, notamment en installant les plantes de sous-bois sous des arbres et les plantes qui s'épanouissent en plein soleil à l'écart de ceux-ci. De plus, les sols varient d'un endroit à un autre (sols argileux, humifères, sableux...), il faut donc créer des substrats les imitant. De même, l'irrigation doit être adaptée tant en quantité (fréquence, intensité) qu'en qualité (pH, engrais). Enfin des moyens plus spécifiques comme des brumisateurs seront employés pour recréer des atmosphères particulières comme une hygrométrie élevée.

Étude

Afin de voir si cela a bien été réalisé, il convient d'étudier les microclimats ainsi créés et la santé des plantes qui y sont installées. Pour ce faire, des capteurs de température, d'hygrométrie, de vitesse du vent et de rayonnement solaire seront installés en différents points. La santé des végétaux sera évaluée par un suivi et une observation continues ainsi que par la mesure de leur teneur en chlorophylle grâce à un chlorophylle-mètre (SPAD502+ de Konica Minolta). En effet, la chlorophylle est un pigment indispensable à la photosynthèse, processus lui-même indispensable au bon développement des plantes, sa teneur ainsi que son évolution est donc un bon indicateur de l'état des végétaux. De plus, les quantités d'eau utilisées pour l'arrosage seront mesurées afin de pouvoir les ajuster le plus finement possible.

Les chiffres

Pour en savoir plus "Cliquez ici".

Plan de la zone experimentation - Zoomer pour accéder au detail des plantations

Pertinence de l'implantation

Afin de proposer un schéma d'implantation cohérent, voir ci-contre, nous travaillons sur les dessins définitifs depuis le début du projet. La couleur des cercles aide à reconnaître la répartition des taxons, eux-mêmes désignés par un numéro issu de la base de données.

Et enfin, attaché à chaque numéro, toutes les informations nécessaires pour dessiner chaque taxon sur le plan, incluant sa taille au temps de plantation ainsi que après 5, 10, 20 et 50 ans. Si nous en modifions le contenu, le plan se modifiera automatiquement.

Le but final est de proposer un paysage "naturel" bien que maîtrisé quant a son développement.

Identification

Nous travaillons avec des pépinières et des fournisseurs de graines spécialisés, mais malgré cela nous restons vigilants sur la véracité de l’identification. Notre procédure inclut les démarches suivantes :

A la réception des végétaux, les taxons obtiennent tous une étiquette qu’ils conserveront tant qu’ils resteront en pépinière.

A la première floraison d’un taxon nous prenons des photos et nous vérifions l’exactitude de l’identification. Ces photos sont ensuite intégrées dans la base de données et apportent confirmation de l’identité.

En jardin test ils restent étiquetés mais sont également géo-localisés. Une fois planté définitivement nous répertorions chaque végétal avec un système de géomètre (Total-Station de Hilti, avec précision centimétrique).

Ainsi il sera possible de fusionner le réel et le virtuel grâce à une tablette connectée, elle permettra tant aux visiteurs de se promener et d’accéder aux multiples données, qu’aux techniciens du parc d’optimiser leur travail. Cette dernière étape sera mise en place courant 2018.

Semis en germination

Afin d'imiter le plus fidèlement possible l'environnement naturel, nous devons acheter des semences à des spécialistes de semences parce que très peu de plantes peuvent être achetées directement dans les pépinières.

A l'obtention des graines, nous les confions à des pépinières spécialisées (Arven, Issa, Railhet, Cavatore et Monde des Fougères) qui en assurent la mise en germination sous serre or nous utilisons notre chambre de culture. Nous leur rendons visite de temps en temps, photo ci-contre. Dès que les plantes peuvent être mises en extérieur, nous les récupérons pour les aclimater sur site.

Chambre de culture

Acclimatation : Sur la terrasse en face du Château

Les végétaux sont d’abord élevées sur la terrasse (pour les plus fragiles d'entre eux) ou dans des bacs de sable (afin de protéger les racines des variations de température). Cela nous permet également de réunir des collections végétales avant de les planter dans des jardins tests ou eeles sont réunis par pays.

Certaine plantes ne sont pas transplantables et seront donc élevés dans des containers jusqu’à la plantation définitive. Elles sont donc placées dans des zones spécialisées comme notre pépinière d’eucalyptus. Nous les cultivons dans des Airpot® car ils ne font pas de grosses racines et les radicelles se font arrêter par la lumière sans tourner dans le pot.

Pépinière pour petit plantes

Pépinière des Fougères

La pépinière des Eucalyptus

Tests d'hivernage

Nous avons installé des bacs afin de tester des plantes succulentes que l'on peut trouver dans des zones du 'Karoo' en Afrique du Sud et du 'Matorral' au Chili.

Jardin Test Australien

Visite du Jardin d'expérimentation

C'est au nord du château, que le jardin d'expérimentation et la pépinière pour les petits plants ont été installés il y a 5 ans. 

Ce jardin est fonctionnel mais aussi beau avec son sentier qui serpente le long des dunes plantées avec des plantes, d'arbustes et d'arbres.

A l'arrière du jardin d'expérimentation, le sentier débouche dans la pépinière des petites plantes que nous avons acheté ou que nous récupérons dans les jardins actuels. Ainsi, depuis l'implantation de la collection de camélias, nous avons mis en pépinière, environ 400 jeunes pousses qui sont issues des graines recoltées des camélias du Parc.